Un homme, 55 ans. Il vient régulièrement en séance de musicothérapie réceptive. Il rencontre des difficultés à exprimer ses idées et ses émotions. Il reprend souvent les mots de la question qui lui a été posé sans y répondre. La verbalisation étant complexe pour lui, j'oriente les séances vers le chant auquel il adhère progressivement. Le premier effet observé est une détente physique et psychique.